Olivier Simeha

Médiateur Familial Diplômé d'État

Le Cabinet Interaction Médiation

Vous aide à rétablir le dialogue
Construire vos solutions
Préserver les liens

À Guérande

Sur la presqu'île

En Loire-Atlantique

07 820 318 35

Logo

La médiation familiale

La médiation familiale favorise:

L’amélioration des relations afin de s’organiser pour l’avenir, elle permet:

  • D’aborder les problèmes liés à un conflit familial,
  • De rétablir un dialogue constructif,
  • De prendre en compte de façon très concrète les besoins de chacun, notamment ceux des enfants.

Deux finalités essentielles:

  • Améliorer la communication,
  • Déterminer des solutions concrètes mutuellement acceptables.

Les solutions adoptées peuvent être formalisées par un écrit.
Cet accord peut-être présenté au Juge aux Affaires Familiales pour homologation.

La définition de la médiation selon le CNMF

2/ Les personnes concernées

Les personnes concernées

Les couples

Proposition d’une évaluation de la situation de crise lorsque la question de la séparation est posée par au moins l’une des deux personnes.

Les parents dans l'exercice de l'autorité parentale

Afin de s'écouter et de s'accorder sur les modalités de fixation de la résidence, les droits de visite et d’hébergement, l’ajustement de l'ensemble des responsabilités éducatives, avec notamment la détermination de la contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants.
Pour les situations de séparation conjugale, la médiation familiale est envisageable en amont, pendant et après la séparation.

La place des enfants:
Lorsque les parents le solicitent et que le médiateur évalue qu’il peut être intérressant de recevoir les enfants afin de traduire leurs besoins, ceux-ci pourront ponctuellement être intégrés aux séances de médiation.
La venue des parents constituera toujours la porte d’entrée préalable.

Les parents et les jeunes adultes

  • Pour la restauration des liens.
  • Dans le contexte de la prise progressive de leur autonomie, ou à propos de la contribution financière.

La famille élargie

  • Il peut s’agir de situation de recomposition familiale pour lesquelles se posent les places des nouveaux conjoints, ainsi que la prise en compte de la singularité de chaque enfant dans cette nouvelle organisation.
  • De situations de succession, d’indivision, d’obligation alimentaire au sein de la famille et belle-famille.
  • De la gestion d’entreprises familiales.
  • De toutes situations litigieuses altérant les liens familiaux.

Les grands-parents, parents et petits enfants

  • Lors de difficultés de communication ou de conflits entre adultes et leurs parents.
  • Pour le maintien des liens entre les grands-parents et leurs petits enfants.

Les fratries adultes

La médiation familiale peut favoriser la résolution des conflits d'une famille impactée par un parent en perte d'autonomie.
Les moments clés peuvent-être la désignation de la personne de confiance, le mandat de protection future, la gestion financière du maintient à domicile ou du financement d'un établissement.

3/ Déroulement

Déroulement

La prise de contact

Convenir d’un rendez-vous préalable d’information.
Par téléphone au 0782031835 et par mail à contact@imediation.fr .
Vous pouvez demander à être rappelé par le médiateur en indiquant bien vos coordonnées et vos disponibilités pour cet appel.

La rencontre préablable

Elle se déroule en couple, en famille ou individuellement au cabinet.

Les séances de médiation familiale

Leur mise en place est réalisée avec l’accord de chacune des personnes.

La durée des séances est de 1h30 à 2 heures.

Le rythme et le nombre sont définis ensemble en fonction de vos besoins identifiés et des agendas respectifs.

Un rythme d’une fois tous les quinze jours à trois semaines est souhaitable.

Un nombre de séances compris entre 2 et 8 est à prévoir.

4/ Précisions

Précisions

Les préalables

L’entretien d’information vous sert à mieux comprendre le processus de médiation et à vérifier si celui-ci constitue une réponse pertinente.

Cet entretien est confidentiel et dure entre ½ heure et 1 heure.

L’adhésion de l’autre personne
Dans le cas où vous percevez que l’autre personne n’est pas encore prête à adhérer à cette démarche, il sera possible d’étudier avec le médiateur la façon la plus adéquate de l’inviter à venir au moins s’informer sur la médiation. Le cas échéant, le médiateur pourra lui envoyer un courrier d'invitation.

Les types de médiation familiales

Médiation familiale conventionnelle
Elle se fait à l’initiative des personnes elles-mêmes.
Elle peut avoir été suggérée par l’entourage des personnes, les avocats, le notaire, des travailleurs sociaux, des psychologues, des psychothérapeutes, des médecins et tout individu ou professionnel percevant la nécessité d’un tiers dans la résolution du différend.

Médiation familiale incitée par le magistrat avant fixation d’audience
Depuis le 11 mars 2015 le Décret n° 2015-282 relatif à la simplification de la procédure civile à la communication électronique et à la résolution amiable et des différends:

Sauf justification d'un motif légitime tenant à l'urgence ou à la matière considérée, en particulier lorsqu'elle intéresse l'ordre public, la requête ou la déclaration qui saisit la juridiction de première instance précise également les diligences entreprises en vue de parvenir à une résolution amiable du litige. Elle est datée et signée.”

Médiations judiciaires
Il en existe trois formes:

Les médiations familiales sur injonction: Obligation d’aller s’informer sur la médiation familiale.

Les médiations familiales sur ordonnance: Le Magistrat a présenté cette possibilité aux personnes et recueilli leur accord lors de l’audience. Il le mentionne dans son jugement.

Les médiations familiales sur invitations: Le magistrat peut inviter ou conseiller la médiation familiale en le mentionnant dans son jugement, sans faire injonction, ni ordonner.

Les accords en médiation familiale

Au terme de la médiation des accords peuvent être rédigés avec vous.
Ces accords peuvent être présentés aux avocats pour en vérifier la conformité au droit. Ces accords sont les vôtres et signés par vous seuls.
Ils peuvent être soumis au Juge aux Affaires Familiales pour homologation si vous le décidez.

La Médiation au service des entreprises

La médiation favorise:

  • La reprise du dialogue,
  • L’arrêt de l’escalade des conflits,
  • La prévention des difficultés relationnelles dans l'entreprise,
  • La prévention des risques liés au harcèlement,
  • La créativité pour une recherche de solutions,
  • L’expression des besoins,
  • La formalisation d'accords,
  • Une alternative à des procédures judiciaires coûteuses et chronophages.

Définition de la médiation selon l’ANM

2/ Déroulement

Déroulement

La prise de contact

Convenir d’un rendez-vous préalable d’information par mail à l’adresse contact@imediation.fr ou par téléphone au 0782031835.
Vous pouvez demander à être rappelé par le médiateur en indiquant vos disponibilités pour les prochains jours.

Un premier échange téléphonique avec le responsable permet de décrire la situation.

Une prise de rendez vous pour une ou plusieurs rencontres préalables se programme.

Lors de la première rencontre préalable avec le responsable la commande est précisée.
Cela peut se faire au cabinet ou sur site.

Devis et cadre

Un devis est réalisé et transmis pour l’ensemble du processus de médiation.

A réception de l’accord sur devis, un courrier est adressé par le médiateur aux personnes invitées, préparatoire au processus de médiation.

Une deuxième rencontre préalable est effectuée avec les personnes invitées à cette médiation. Le cadre est présenté, le consentement des protagonistes est recueilli.

Le contrat est adressé pour accord et signature au responsable.

La médiation

Les séances de médiation sont mises en place en fonction du projet établi.
Elles ont lieu au cabinet ou dans autre lieu à définir au préalable.

La dernière séance comprend une évaluation du processus ainsi que d’éventuelles préconisations.

Photo du médiateur

Le médiateur
Olivier Simeha

Parcours professionnel

Accompagnement spécialisé: Éducateur spécialisé pendant 25 ans. Diplômé d’Etat en 1989. Pratique auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes dans le cadre de la protection de l’enfance, de l’accompagnement social et de l’insertion.

Gestion des conflits en tant que médiateur familial: Diplôme d’Etat en 2008. Huit ans d’expérience en association conventionnée et dans une pratique libérale.

Mes principaux apports de formation continue sont:
L'écoute non-directive, l’approche systémique, la Communication Non-Violente, la Programmation Neuro-Linguistique, avec une formation longue au niveau Maître Praticien et certifié en “relation d’aide de soin et de conseil” avec l’Institut Français de PNL.

Il s’agit de quatre axes s’inscrivant dans une dimension humaniste. Ceux-ci me permettent de façon très pragmatique et efficace d’accorder de la considération à chacune des personnes en médiation, de permettre à celles-ci de redéfinir leur relation pour l’avenir, ainsi que de pouvoir négocier leurs solutions de manière très concrète.

2/ Conception éthique

Conception éthique de la médiation

La médiation est une communication s’organisant à partir d’une posture de tiers, arrimée sur des principes éthiques "
Pratique éthique de la médiation familiale - APMF Association pour La Médiation Familiale.

Le médiateur s’appuie sur la capacité des participants à construire ensemble leurs solutions dans un cadre de travail préalablement accepté.

Le médiateur s’efforce de maintenir une posture spécifique impliquant neutralité, impartialité, indépendance, confiance, tout au long des processus.
Il respecte une stricte confidentialité.

Le médiateur participe régulièrement à des groupes d’analyse de la pratique et, s’il en perçoit la nécessité, a recours à une supervision individuelle.

3/ Témoignages

Témoignages

En bonne voie

Après notre séparation, ma femme a décidé de s’établir avec notre fils de 10 ans dans une commune à plus de 500 km. Nous n’arrivions plus à nous comprendre et notre relation était devenue extrêmement conflictuelle.
Ma femme m’a proposé la médiation avec Monsieur Simeha et j’ai accepté.

En séance, rapidement :
Nous avons pu trouver un accord permettant le déblocage de la vente de notre maison.
Pour notre enfant, nous avons échangé sur le fait que notre fils était en souffrance et avait besoin de voir son père régulièrement. Cela m’a amené à déménager pour me rapprocher du domicile de ma femme. Depuis mon fils vient régulièrement passer les week-ends chez moi.
Ultérieurement nous nous sommes entendus pour organiser la résidence habituelle de notre fils à mon domicile pour septembre, lorsque notre fils va renter en sixième. Ceci dans le contexte où étant en retraite, je me trouve plus disponible que Madame.

Je dois dire que même si le divorce n’est pas encore prononcé, il est en bonne voie. Les accords cités ont été repris par le Juge aux Affaires Familiales lors de l’audience de conciliation."

Jean-Paul

4/ Partenariats

Partenariats

Ce sont les acteurs sociaux, judiciaires, praticiens privés et institutionnels qui contribuent à faire connaître cette pratique encore émergente et encore peu connue du grand public. Le partenariat favorise une connaissance accrue des spécificités de chacun.
Pour les médiateurs, les aspects confidentialité, indépendance, neutralité sont essentiels.

Cela étant précisé, je vous encourage à me contacter pour un échange par mail, par téléphone, me solliciter pour des rencontres entre professionnels ou pour des présentations publiques.

5/ Liens utiles

Liens utiles

Association Pour la Médiation Familiale

www.apmf.fr

Fédération Nationale de la médiation et des Espaces Familiaux

www.fenamef.asso.fr

Association Nationale des Médiateurs

www.anm-mediation.com

École des médiateurs CNV

www.ecoledesmediateurscnv.typepad.com

Parents Solos

www.parent-solo.fr

Le Rozo

Notre monnaie locale du Bassin Nazairien, Presqu’île Guérandaise, Brière, Sud Loire - j’accepte les paiement en Rozo avec plaisir.
www.lerozo.org

Définition de la médiation

La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision, le médiateur familial, favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et son évolution ”

Définition du Conseil National Consultatif de la Médiation Familiale - 2003

Décret n° 2015-282

Par ailleurs, le recours aux modes alternatifs de résolution des litiges est favorisé, en particulier en obligeant les parties à indiquer, dans l’acte de saisine de la juridiction, les démarches de résolution amiable précédemment effectuées. Les modalités de délégation par le juge de sa mission de conciliation à un conciliateur de justice sont également simplifiées ”

Extrait du décret du n° 2015-282 du 11 mars 2015 relatif à la simplification de la procédure civile
à la communication électronique et à la résolution amiable des différends

L'injonction

Le Juge aux Affaires Familiales, ainsi que le Juge des Enfants peuvent enjoindre les personnes en conflit à assister à un entretien d’information sur la médiation.

L’injonction porte uniquement sur l’entretien préalable d’information.
Cet entretien permet aux personnes de vérifier l'adéquation de cette démarche avec leur situation. Il permet aussi de s’y préparer.

L'ordonnance

Le juge ordonne une médiation après avoir recueilli l’accord des personnes.

Le juge peut désigner, avec l’accord des parties, un médiateur judiciaire pour procéder à une médiation, en tout état de la procédure y compris en référé ”

Article 22 du code de procédure civil

Définition de la médiation

La médiation, qu’elle soit judiciaire ou conventionnelle, est un processus structuré reposant sur la responsabilité et l’autonomie des participants qui, volontairement, avec l’aide d’un tiers neutre, impartial, indépendant et sans pouvoir décisionnel ou consultatif, favorise par des entretiens confidentiels, l’établissement ou le rétablissement des liens, la prévention des ruptures, le règlement des conflits ”

Définition de l’Association National de la Médiation

L’écoute non-directive selon Carl Rogers

Son approche postule que l'homme dispose d'un potentiel d’évolution spontanée.
Il s’agit pour lui de relancer un processus entravé par l'environnement et les conclusions faites par la personne elle-même et qui s’avèrent limitantes.

Trois notions sont importantes dans cette approche:

La congruence
Le fait d'être en plein accord avec soi-même pour agir.

La compréhension empathique
Le praticien cherche à se mettre à la place de la personne et à faire l'expérience de son univers et de ses sentiments, en s’efforçant de les voir sous le même angle que lui.

La considération positive inconditionnelle
Il est essentiel que la personne se sente respectée, non jugée.

La PNL, Programmation Neuro-linguistique

Cette approche est pragmatique et efficace.
Elle permet de rajouter des options nouvelles pour obtenir les changements recherchés.

La PNL s’appuie sur l’observation verbale et non verbale pour décrypter nos stratégies mentales concernant nos comportements, nos émotions. Celles-ci sont tout à la fois positives ou limitantes suivant les contextes.

Cette approche constitue aussi un apport très efficace pour favoriser la communication.

Elle propose une large palette de techniques pour parvenir au changement recherché. Cependant, la dimension de l’observation et du questionnement éthique reste prépondérante dans cette démarche résolument humaniste.

L’approche systémique

Une famille, un couple, une entreprise représentent des systèmes en eux-mêmes.
L’approche systémique permet de constater, d’analyser, de comprendre et d’intervenir sur leurs fonctionnements.

L’approche systémique dans le domaine familial s’intéresse particulièrement aux patterns relationnels.

Ces séquences répétitives, plus ou moins stables, sont l’aboutissement d’adaptations réciproques entre les partenaires et règlent la plupart de leurs échanges affectifs, cognitifs et comportementaux ”

Familles en thérapie de S. Minuchin 1979

La CNV, La Communication Non Violente

Cette approche repose sur la conviction que:

l’origine de la violence réside dans la manière dont nous avons appris à penser, à communiquer et à gérer les rapports de pouvoir ”

Dénouer les conflits par la Communication Non Violente De Marshall Rosenberg

Son application passe par la mise en pratique de préconisations simples:

  • J’observe un comportement qui affecte mon bien-être.
  • Je réagis à ce comportement par un sentiment.
  • Je cerne les désirs, besoins ou valeurs qui ont éveillé ce sentiment.
  • Je demande à l’autre des actions concrètes qui contribueront à mon bien être.

Son emploi même de manière partielle, contribue à désamorcer les conflits.
L’intégration de la CNV requière une formation de base et une pratique régulière.